Rapide, sécurisé et redoutable d'efficacité : le cloud, allié des PME dans leur déploiement informatique

La gestion de la sécurité des employés à distance peut sembler, de prime abord, contraignante et compliquée. Pourtant, la solution du cloud s’avère aussi efficace que facile et rapide à mettre en place.

Les changements économiques et sociaux qui s’opèrent aujourd’hui sont des vecteurs d’opportunités nouvelles mais aussi d’enjeux inédits pour les entreprises. Il en est de même pour la structure de ces sociétés, qui doivent muter vers un modèle de télétravail. Nombreuses sont les PME qui ont capitalisé sur l’utilisation à long terme de matériel informatique (et d’autres outils destinés à une exploitation sur site), mais qui doivent désormais faire face à de nouvelles contraintes budgétaires. Ces dernières sont liées à l’organisation à distance, au télétravail et donc à la gestion des appareils des employés.

La question essentielle que toutes les entreprises devraient se poser serait : comment étendre - ou tout du moins faire évoluer - l’infrastructure informatique afin d’administrer un nouveau groupe d’employés à distance ? Dans certains cas, l’utilisation du cloud pourrait être la solution, ce qui aurait au moins deux avantages notables en comparaison à une gestion dite “on-premise”, à savoir disponible uniquement sur site :

Premièrement : l’achat et l’administration de nouveaux matériels ou logiciels engendrent bien souvent des coûts élevés.

Deuxièmement : vous n’aurez peut-être pas nécessairement besoin de tout ce nouveau dispositif une fois que vos équipes seront de retour au bureau.

Puis logiquement, la question que les entreprises vont forcément se poser ensuite : comment revoir à la baisse l’organisation de l’infrastructure informatique lorsqu’il ne sera plus nécessaire d’administrer - ou moins en tout cas (et ce notamment en terme de prise en charge financière) - les employés distants ?

En somme, le cloud semble être la solution adéquate à une augmentation ou à une réduction quasiment à la demande, de l’infrastructure informatique.

Une gestion à distance qui repose sur le cloud : une alternative flexible lors de périodes incertaines

Quelques entreprises connaissent déjà certainement les qualités comme les inconvénients d’un passage au cloud. Certaines d’entre elles comptent d’ailleurs en tirer le meilleur parti, notamment grâce à des configurations hybrides combinant à la fois l’environnement cloud à celui de solutions “on-premise” (sur site). Toutefois, peu importe votre configuration actuelle : nous vous invitons à vous concentrer sur les 3 cas de figure suivants de migration vers le cloud pour trouver celui qui est le plus adapté à votre situation. Toutes ces options différentes vous permettront un gain d’argent et de temps.

Cas de figure n°1 : vous êtes une PME qui cherche à créer, pour la première fois, un réseau de gestion des employés à distance qui soit sécurisé

Explication : les entreprises doivent à tout prix protéger les ordinateurs de leurs employés, notamment en s’assurant que les logiciels sont à jour, en déployant et en configurant des produits de sécurité, etc. Mais lorsque les équipes travaillent depuis leur domicile, les administrateurs informatiques obtiennent difficilement l’accès aux appareils professionnels.

En déployant un tableau de bord géré depuis le cloud, les administrateurs peuvent envoyer des liens qui ne demandent qu’un clic aux utilisateurs pour lancer l’installation d’un produit de sécurité et qui permettent ensuite d’obtenir depuis votre dashboard un rapport transparent sur l’ensemble des appareils.

Peu importe la localisation de chaque employé, l’administrateur garde le contrôle de la totalité des équipes à distance et peut ainsi sécuriser chaque appareil à l’aide d’une solution de sécurité avancée des endpoints.

De plus, cela permet à l’administrateur de gagner du temps. Au lieu de devoir répéter chaque opération manuellement sur chaque appareil, il n’a besoin de créer qu’une seule tâche qu’il pourra ensuite appliquer sur l’ensemble des machines de l’entreprise.

Cas de figure n°2 : vous êtes une PME à la recherche d’une infrastructure informatique qui puisse s’adapter et se transformer en terme d’environnement de travail

Explication : une étude quasi prémonitoire menée par IDC en novembre 2019 révèle que près de 71% des responsables d’entreprises sont d’accord sur le fait “qu’adopter un modèle d’environnement de travail futur à la fois flexible, intelligent et collaboratif, aussi bien physiquement que virtuellement, sera nécessaire pour améliorer la productivité des employés et pour générer davantage de valeur commerciale à l’avenir*”. (Les lettres italiques ont été ajoutées et les résultats sont illustrés ci-dessous.)

En d’autres termes, la transformation de l’espace de travail implique des initiatives telles que l’accès à des plateformes commerciales ou d’entreprise mais aussi aux données via mobiles, à des outils collaboratifs en ligne et au travail à distance.

71,4% des sondés ont déjà alloué du budget pour mettre en place ce type d’actions. En matière d’infrastructure informatique ici, l’option du cloud peut grandement aider les PME à se transformer rapidement tout en maintenant une flexibilité, le tout avec un impact budgétaire très limité.

Cas de figure n°3 : vous êtes une PME à la recherche d’une solution dynamique qui puisse facilement s’adapter aux défis et aux mesures gouvernementales liés au COVID-19 (Flexibilité supplémentaire en combinant les cas de figure 1 et 2 à ce 3e cas de figure.)

Pour répondre à ces différents cas de figure et aux défis et besoins qui en résultent, ESET a développé ESET Cloud Administrator (ECA), une solution de gestion à distance basée sur le cloud à destination des PME. ECA vous évite le stress de l’achat, de l’installation et de la configuration de n’importe quel matériel sur site. Toutes ces étapes sont directement gérées par ESET depuis le cloud. La maintenance “classique” est également prise en charge, qu'il s'agisse du nettoyage de serveurs, de la gestion des certificats ou des mises à jour automatiques opérées vers la dernière version disponible d'ECA.

Pour les entreprises qui souhaitent essayer et bénéficier de ces services liés au cloud, l’accès se fait très simplement en créant un compte d’entreprise ESET Business qui vous permettra par la suite d’administrer les licences et les utilisateurs. Une fois l’inscription réalisée, les sociétés peuvent activer ESET Endpoint Protection Advanced Cloud, à savoir un ensemble de solutions de gestion sur le cloud comportant un essai complet. Cette période de test vous permettra de vous projeter suffisamment longtemps pour traverser cette période d'incertitudes commerciales et organisationnelles causées par la pandémie de COVID-19.

Ce dispositif complet vous permet d’obtenir un pack contenant jusqu'à 50 licences pour endpoints et serveurs qui, à leur tour, activent ECA pour une gestion à distance :

En activant notre offre cloud, vous pourrez consacrer davantage de temps à vos projets professionnels les plus essentiels et sans nécessité d’investir dans une infrastructure qui pourrait ne plus s’avérer utile par la suite. De plus, vous aurez la possibilité de tirer le meilleur parti de sa flexibilité en affinant votre structure dans le futur, selon vos envies et besoins.

Vladimír Maťovčík, Senior Product Manager au sein d’ESET explique : “avoir accès à vos fichiers et services de n’importe où par le biais du cloud est un avantage indéniable. Les entreprises ont recours au cloud parce qu’il s’agit d’une opportunité d’améliorer la productivité générale. En faisant appel au savoir-faire et aux services d’un partenaire de confiance reconnu dans la cybersécurité comme l’est ESET, le cloud peut véritablement vous soulager de nombreuses contraintes et insuffler un vent d’innovation au sein de votre entreprise”.

* Source : IDC, Work in the COVID-19 Era: Accelerating Work Transformation, Doc # US45398319, Mars 2020. Holly Muscolino, Amy Loomis

Vous recherchez des solutions complètes sur le travail à distance pour vos employés et administrateurs informatiques ?